Tu ÉPOUSERAS LA TERRE MON FILS

“tu épouseras la terre, mon fils! ” … comme si l’on devait choisir entre la terre ou une femme… ça se passe à la campagne aujourd’hui et dans le Jura, en particulier.

Par tradition, on travaille dans le milieu agricole encore souvent en famille, une structure sociale très vivace. La difficulté réside dans le fait que la famille est à la fois une structure sociale mais aussi une structure professionnelle. La terre forge un lien très fort entre les individus d’une même famille. Pour eux, entre eux, avec eux, il y a la terre nourricière, possessive, terre support de travail, d’échanges, de conflits. Elle est le lieu obligé où se croisent les relations.

“tu épouseras la terre, mon fils! ”….. la mère de Loulou n’a jamais prononcé cette phrase mais elle a toujours oeuvré dans cette direction. Loulou est un paysan jurassien d’une quarantaine d’années; il s’occupe d’une petite exploitation héritée de ses parents et il est célibataire.

Pendant plusieurs années, Loulou s’est occupé de ses parents vieillissants et de la ferme. Aujourd’hui, ses parents sont décédés, alors Loulou poursuit ce que la famille lui a inculqué, le travail de la terre.

Ce film s’attache à observer le lien entre le métier d’agriculteur et le fait de vivre seul.